02 juillet 2006

La tour de la poudrière

Pulvertornis

Cette tour est l’un des plus anciens bâtiments de Riga, sa construction remonte au moins a 1330. Elle est la dernière debout d’une série de 18 tours qui défendaient Riga et doit son nom et ses murs de 2,5m d’épaisseur au fait qu’elle servait a entreposer la poudre.

Quasiment entièrement détruite par les forces suédoises en 1620, elle fut reconstruite en 1650. Seule la partie basse de la tour (de couleur blanche) est d’origine. 9 boulets russes sont encore encastres entre les briques (cherchez bien).

Depuis la perte de l’intérêt militaire de cette tour, elle a eue de multiples fonctions. En 1892 elle servait de siège au la fraternité estudiantine allemande Rubonia (l’intérieur a été entièrement décoré de fresques par un de ses membres, un étudiant en architecture nomme Alfred Rosenberg, qui se retrouvera condamne a Nuremberg).

Apres la première guerre mondiale, la poudrière abritera le musée de la guerre, puis le musée de la révolution de 1957 a l’indépendance.

Les touristes peuvent a nouveau y visiter le musée de la guerre.